Blasercafé, terroir, Brésil Capoerinha Estate

Environ 60% des terres de la ferme Capoeirinha sont utilisées pour la culture du café. Les 40% restants du terrain ont été déclarés réserve naturelle par les propriétaires et comprennent des zones de forêt tropicale et des réserves. Une torréfaction foncée, idéale pour un espresso, un cappuccino et un latte macchiato, à préparer avec une machine à espresso ou une bouilloire Bialetti.

La ferme Capoeirinha a remporté la première place de la Cup of Excellence en 2011 et le concours annuel de qualité de la Rainforest Alliance en 2009 et 2010.

Le terme "terroir" n'est plus réservé au vin depuis longtemps. Le café reçoit une partie déterminante de son caractère à l'origine. Le sol et les conditions climatiques façonnent son arôme, ses acides et, par conséquent, son profil global. C'est le terroir qui donne de la complexité au café. En dégustant le café, nous faisons l'expérience de ces notes particulières que le café ne pourrait pas obtenir par le seul traitement et la plante de café spécifique.

Blasercafé est une entreprise familiale suisse basée à Berne. L'entreprise a été fondée en 1922 comme petit commerce de café par Walter Blaser à Zurich. Peu de temps après, l'entreprise a déménagé à Berne. Dans les années trente et quarante, la distribution était assurée par une centaine de vendeurs qui faisaient du porte à porte avec la marchandise. Déjà à l'époque, le café vert était acheté directement dans le pays d'origine. Aujourd'hui, Blasercafé est l'un des plus grands torréfacteurs de Suisse.
Durabilité

3 mois

CHF 8.90 / 250 g  
Disponible
prêt à être expédié
Nombre
1 2 3
Prix par tasse
0.25 CHF
N° D'ARTICLE
BL52

Ähnliche Produkte

Blasercafé
CHF 8,20 3 TAILLES
Blasercafé, Lilla e Rose

80% d'arabica. Mélange tendance pour la scène barista Lilla e Rose a déjà remporté quatre fois des championnats nationaux de barista. Le goût du café est parfaitement équilibré avec une douceur nettement perceptible.Ce mélange haut de gamme se distingue par son caractère plein, obtenu grâce à des cafés provenant de pays d'origine comme l'Indonésie, l'Éthiopie ou Haïti. L'ajout de robusta de haute qualité de Java donne au mélange une race supplémentaire. Les arômes d'épices comme la vanille ou le caramel, les fruits comme les noix et les agrumes ainsi que les arômes de céréales grillées peuvent être découverts par l'amateur. Lourd de corps et parfaitement équilibré en termes d'acidité, d'amertume et d'arôme, Lilla e Rose offre un plaisir total dans l'espresso, le café crème ou les boissons lactées - idéal pour la préparation sur des machines à café entièrement ou semi-automatiques.E.S.E : cette abréviation signifie "Easy Serving Espresso" - librement traduit, c'est-à-dire "l'espresso, une fois tout simplement". A condition d'avoir une machine à espresso compatible, tu obtiendras une tasse comme une autre, toujours crémeuse, toujours parfaite. Il suffit d'insérer le sachet dans la machine, de faire couler l'eau et le tour est joué.Composition : Santos Blaser Dulce / Guaxupe, Brésil, Arabica unwashed Columbia Excelso, Columbia, Arabica washed Indonesia Sumatra, Indonesia, Arabica unwashed Indonesia Java Robusta, Indonesia, Robusta washed Indonesia Lintung, Indonesia, Arabica semi-washed (sans Ferm.) Ethiopia Djimmah, Ethiopia, Arabica unwashed Haïti XXXXX, Haïti, Arabica unwashed India Plantation, India, Arabica semi-washed (sans ferm.)Blasercafé est une entreprise familiale suisse basée à Berne. L'entreprise a été fondée en 1922 comme petit commerce de café par Walter Blaser à Zurich. Peu de temps après, l'entreprise a déménagé à Berne. Dans les années trente et quarante, la distribution était assurée par une centaine de vendeurs qui faisaient du porte à porte avec la marchandise. Déjà à l'époque, le café vert était acheté directement dans le pays d'origine. Aujourd'hui, Blasercafé est l'un des plus grands torréfacteurs de Suisse.

Caffè Ferrari
CHF 8,90 3 TAILLES
Caffè Ferrari Espresso Napoli

100% arabica. Le mélange de café italien typique pour l'amateur d'espresso Il faut que ce soit lundi ou jeudi. Ces jours-là, Ferrari torréfie toujours son café. Et ce depuis 1895.Renato Ferrari, 76 ans, propriétaire du plus ancien et du dernier torréfacteur de café de Suisse, où l'on chauffe encore au charbon, se tient prêt à côté du four incandescent pour vérifier le degré de torréfaction des grains. Pendant une demi-heure, il retire sans cesse une poignée de grains avec l'extracteur d'échantillons et les place dans le tamis de refroidissement : "C'est une pure affaire d'œil, basée sur l'expérience. Quelque chose qui ne s'explique pas."Chez Ferrari, on utilise exclusivement des grains d'arabica de grande qualité. Le processus de torréfaction avec les machines datant de 1895 dure beaucoup plus longtemps que les méthodes de torréfaction modernes, car la température avec le feu de charbon atteint au maximum 200 degrés. Ce prétendu inconvénient est en fait un avantage, car cette méthode douce permet d'éliminer une grande partie de l'acide tannique. C'est en fait tout le secret du Caffè Ferrari, particulièrement doux et digeste.Ferrari torréfie trois mélanges de café aromatiques et peu acides. Il sert la génération café crème avec "Grossmutters Käfeli", la génération espresso avec les torréfactions "tipo Milano" (clair) et "tipo Napoli" (foncé).Des célébrités comme Ferdi Kübler, Kurt Aeschbacher, Viktor Giacobbo et Mike Müller comptent parmi les fans de longue date du café fraîchement torréfié de Ferrari.